Les lunettes connectées, la course vers la réalité augmentée

Les lunettes connectées, la course vers la réalité augmentée

Initialement adopter par Google, pas moins de huit sociétés de différentes nationalités s’arrachent actuellement le marché des lunettes connectées. Conception différente d’une société à l’autre, ces lunettes high-tech plongeront plus d’un dans un monde d’interaction homme-machine sans précédent.

Conception différente d’une société à l’autre, les lunettes connectées permettront aux utilisateurs de nager dans le monde virtuel en pleine réalité en les connectant à Internet pour communiquer aisément. Google Glass par exemple, plus besoin de transporter un appareil photo ou une caméra, google maps y est aussi intégré. Quant à celles de Samsung, fini l’encombrement du téléphone portable ou des Ipad pour le sportif. Avec ses Gear Glass à écouteurs intégrés, il peut désormais à la fois passer des appels, écouter de la musique. Le géant Microsoft n’est pas en laisse dans ce projet technologique révolutionnaire qui est actuellement en phase de recherche et de développement de leurs lunettes connectées.

google glass

Quant aux entreprises françaises, Laster technologies et Optinvent sont celles qui sont sur cette affaire. Si la première opte plus particulièrement pour la vidéo-projection miniaturisée avec les lunettes connectées. La seconde, elle s’est orientée vers l’utilité des paires comme tableau de bord. Pour la société japonaise, NTT Docomo, son concept de lunettes connectées se particularise par la capacité de l’outil à traduire informations ou les afficher en mode virtual augmenté. En outres, il permet également de faire une reconnaissance instantanée des mouvements via une bague portée à l’index.
Les petites enseignes européennes ne sont pas en reste. En Italie, la société italienne GlassUp démonte ses compétences en la matière. En effet, elle a associé les lunettes avec un smartphone pour exposer diverses informations dans le champ de vision de l’utilisateur. A la différence des autres, les lunettes connectées italiennes ne sont pas équipées d’appareil photo ni de caméra pour des raisons de respect de la vie privée d’autrui. Du côté de l’Espagne, les lunettes du futur sont connectées via Bluetooth à un smartphone ou une tablette. Sa différence réside dans le fait, qu’elles fonctionnent uniquement pour afficher des alertes. L’utilisateur ne peut pas visionner directement le message mais recevra juste une notification. Par ailleurs, les lunettes Ion Glasses peuvent être fournies avec des verres adaptées à la vue de son utilisateur.
La plupart de ces lunettes connectées tournent sous Android ou Ios. En outre, si certaines sociétés est encore en phase de recherche et de développement.

D’autres entrent déjà dans la phase pré-commande, si quelques-unes entament la commercialisation vers le début de l’année 2014. Mais la course vers la réalité augmentée ne fait que commencée.

achetez gear glass