Google Glass : que cache leur prix ?

Google Glass : que cache leur prix ?

Les Google Glass ne cessent de faire parler d’elles depuis leur première apparition le 23 mai 2012 dans l’émission américaine The Gavin Newsroom Show, mais que cachent réellement ces lunettes ? Deux sociétés se sont intéressées de près au coût de production de ces lunettes vendues à 1 500 $.

Le rapport de TechInsights

L’entreprise canadienne TechInsights a publié dans un rapport que les composants des google glass ne coûteraient que 80 $ (environ 60 €)  alors que celles ci étaient vendues à 1 500 $ (soit 1 116 €). Selon cette étude le composant le plus cher serait le SoC OMAP 4430 dual core dont le prix est estimé à 13,96 $ (environ 10 €). L’écran ne représenterait que 3 $ (2,20 €) et le capteur photo 5,66 $ (4,20 €).

Suite à ces révélations Google a annoncé dans le Wall Street Journal que l’estimation était complètement fausse. On ne peut alors que comprendre leur mécontentement face à une évaluation aussi basse.

L’analyse de IHS

L’entreprise américaine IHS spécialisée dans les études de marché s’est donc elle aussi livrée à une analyse des Google Glass. Elle publie les résultats en mai 2014 et son rapport annonce un coût de production certes plus élevé que ce qu’affirme TechInsights mais qui reste relativement bas par rapport au prix de vente.

En effet IHS estime un coût de fabrication à 20 $ (15 €) auquel s’ajoutent 132,47 $ (environ 99 €) pour les composants soit un total de 152,47 $ (114 €).

Selon l’entreprise les éléments les plus chers seraient la monture en titane estimée à 22 $ (soit 16 €) et l’écran intégré estimé quant à lui à 20 $ (environ 15 €). Un prix très différent de celui annoncé par TechInsights et bien plus réaliste.

cout google glass

Pourquoi un prix si élevé ?

Avec un coût de production si bas on se demande comment Google peut se permettre de vendre ses lunettes à un prix aussi élevé. La firme se défend en expliquant que les Google Glass sont produites en petites quantités ce qui augmente les coûts de production. Le géant américain déclare aussi que le prix élevé des lunettes permet de limiter les achats. En effet, les Google Glass étant encore en version bêta l’entreprise souhaite que seule une petite partie de la population teste son produit, le temps d’apporter les améliorations nécessaires et ainsi ne pas décevoir le public.

D’autre part, IHS précise dans son rapport que ses estimations ne prennent pas en compte les dépenses engendrées par Google en recherche et développement.

Laissons le bénéfice du doute à Google et attendons de voir si la firme entend commercialiser ses lunettes à un prix raisonnable lorsqu’elles seront disponibles au public. A noter que selon un chercheur nommé Jason Tsai, les Google Glass pourraient être vendues à 299 $ (soit 222€) tout en permettant de générer des bénéfices.